En France, l’age moyen concernant le premier rapport sexuel, jeunes filles et hommes confondus, se situe aux alentours de 17 ans et demi.

En France, l’age moyen concernant le premier rapport sexuel, jeunes filles et hommes confondus, se situe aux alentours de 17 ans et demi.

Une realite toutefois differente Afin de quelques gens qui vont prendre leur temps libre et connaitre l’amour charnel plus tard.

Des raisons diverses et variees

Cela concerne, ou autre, ceux que l’on nomme aujourd’hui des « Tanguy ». « Ils vivent encore chez leurs parents, qui comblent tous leurs besoins affectifs et materiels. Dans la profession enveloppant, ils seront bien. Et, par manque de maturite, ils n’eprouvent nullement la necessite de faire des rencontres amoureuses. Ils ont une vie sociale, bien sur, mais l’amour n’est gui?re leur priorite. Leur ravissement est solitaire, autocentre, sans lien affectif », explique ma sexologue.

Il y a aussi ceux qui se reservent Afin de l’homme ou l’actrice de un life, par conviction morale ou religieuse, pour qui l’education et la tradition familiale jouent un role preponderant. « C’est parfois un choix decide et assume. Affecte toutefois via le gabarit des modeles a reproduire vehicules dans leur entourage proche, et parfois aussi avec une certaine forme de pudeur ainsi que retenue face a la sexualite », poursuit-elle.

Sans oublier toutes ces jeunes filles et ces hommes qui veulent se reserver concernant le grand amour, a la recherche en princesse charmante ou du prince charmant : « Ils n’attendent pour offrir un virginite tel un tresor qu’a une seule et unique personne. Dans votre contexte affectif stable, confiant et perenne. Avec la certitude d’effectuer 1 long bout de chemin ensemble. »

Enfin, ils font ceux et celles qui apprehendent la relation a l’autre par manque de confiance en eux ou apres un debut d’experience malheureux vecu pendant l’adolescence ou une agression traumatisante pendant l’enfance. « Qu’il s’agisse de complexes physiques, d’experiences plus ou moins traumatisantes, leur rapport au corps est complique. Comment, dans ces conditions, se devoiler dans son intimite et se laisser toucher ? » interroge la sexologue. Alors, ils vont retarder au maximum la rencontre et eviter l’acte sexuel. Jusqu’au jour ou des barrieres vont tomber…

Qu’importe une sexualite precoce ou tardive !

Le probleme, c’est que l’on vit dans une societe ou etre « pucelle » ou « puceau » a 25 annees peut vite vous faire passer Afin de quelqu’un de special : « La femme va etre cataloguee comme coincee et l’homme comme impuissant. Au sein des 2 cas, la honte va parfois s’installer, aussi que i§a ne se doit de gui?re. La feminite et la masculinite ne sont pas conditionnees par l’acte sexuel https://datingmentor.org/fr/amor-en-linea-review/. »

Faire l’amour la premiere fois, peu importe le age, est de l’ordre de l’intime et ne regarde que soi. Commencer tot et multiplier nos rencontres ou se lancer a l’age adulte ne conditionnent pas une sexualite future epanouie, comme le rappelle Marie-Aude Binet : « Jeune, on reste inconscient, spontane, on fonce a la recherche d’un joie rapide. On ne reflechit pas toujours. C’est plus de l’ordre d’une decouverte ainsi que l’experimentation. A l’approche en trentaine, meme la toute premiere fois, la maturite aidant, on se connait mieux, on sait ecouter son c?ur, le corps et sa tronche. » aussi, passe des premiers instants d’hesitation, si l’on le decide vraiment, la sexualite est a J’ai fois plus profonde, complice et aussi plus recreative. Qu’importe le moment pourvu qu’on ait l’ivresse et la complicite !

Et a la sexologue de conclure : « Il n’y a pas d’age pour faire l’amour la premiere fois. Quel qu’il soit, c’est important de s’extraire du jugement des autres, de ne pas en avoir honte, de lire, a le rythme, ses envies ainsi que decider en connaissance de cause. »

* Auteure du livre Tendresse, amour et volupte, Quasar.

Dodaj komentarz

Twój adres e-mail nie zostanie opublikowany. Wymagane pola są oznaczone *